Tabagisme et arrêt du tabac

"- Fumer brûle le yīn des poumons, conduisant les gens à souffrir de maux de gorge et du pharynx. Cracher du sang et perdre la voix se voit communément chez les fumeurs addictifs. Il consume le sang et raccourcit la durée de vie. Ceux qui se préoccupent de leur santé devraient se garder loin de lui.

Wú Yí Luò (吴仪洛) (1736-1795)

 

La nocivité du tabagisme était bien comprise des médecins chinois. Nocivité qui ne sera admise que trois siècles plus tard en Occident. 

La médecine chinoise, une solution efficace pour arrêter de fumer

 

Aujourd'hui, le tabagisme est la première cause de décès évitables dans le monde. Cependant, si vous arrêtez avant l’âge de 40 ans, vous réduisez d’environ 90 % le risque de mourir d’une maladie liée au tabagisme. Alors pourquoi se priver de sa santé lorsqu'on constate que 80 % des patients cessent de fumer après une première séance d'acupuncture ? Et on augmente ce chiffre après une seconde séance, et encore après une troisième ! De ce fait, il suffit de 1 à 3 séances pour arrêter de fumer.

 

L’acupuncture est l’un des outils utiles et efficaces pour briser le cycle de la dépendance à la nicotine de façon permanente. De nombreuses études confirment qu'un traitement d'acupuncture adéquat peut aider les fumeurs motivés à arrêter complètement de fumer, notamment en réduisant le goût pour le tabac, mais également en cessant l'envie de fumer.

L'acupuncture associée à une thérapie auriculaire réduit efficacement la dépendance à la nicotine et l'intensité du tabagisme et soulage les symptômes de sevrage. Votre praticien peut ainsi supprimer votre besoin de nicotine, tout en vous évitant de compenser par autre chose (nourriture, alcool, etc.), et sans que vous en soyez frustré(e) ou énervé(e) ; à vous de vous décider à arrêter de fumer ! Car, sachez qu'à partir du moment où vous avez décidez d'arrêter, l'acupuncture répond !

Questions à se poser avant d'arrêter de fumer

Quelle que soit la manière que vous choisissez pour arrêter de fumer, vous devez être prêt. Les questions ci-dessous peuvent être utiles si vous songez à arrêter de fumer (mais peuvent également s'appliquer à toute autre dépendance) :

  • Est-ce que je veux vraiment arrêter de fumer ? Aucun traitement ne fonctionnera à moins que vous ne soyez vraiment motivé à y renoncer.

  • Dans quelles circonstances est-ce je fume ? Pendant les pauses café, en conduisant, après avoir mangé, lorsque vous êtes contrarié ou d'autres situations encore.

  • Quelles bénéfices je tire de de fumer ? Par exemple, « ça me réchauffe la poitrine », « ça me détend », « c'est juste une habitude », « ça me permet de faire une pause » ou «ç a m'empêche de me sentir frustré ». Votre réponse peut être une ou plusieurs de ces éléments.

  • Sachant ce que le tabagisme fait pour moi, que puis-je faire pour le remplacer ? Par exemple, des activités telles que « se détendre avec un livre », « des exercices de respiration », « du chewing-gum », « faire une promenade » ou « me faire plaisir avec… ». 

  • Quels avantages puis-je retirer de l'abandon ? Par exemple, « je ne tousse plus », « je sentirai meilleur », « j'économiserai de l'argent » ou « je prouverai que j'ai le pouvoir ».

  • Quand serai-je prêt à arrêter ? Décidez d'un jour « D ». Avoir une date réaliste dans le futur vous aide à planifier à l'avance la façon dont vous arrêterez. Vous pouvez également être prêt à arrêter immédiatement.

Cette gravure de William Miller (1805) montre un paysan entouré de sa famille. Celui-ci porte à sa ceinture une bourse de tabac, une gaine de couteau, sa pierre à fusil et un briquet pour allumer sa pipe. L'usage de fumer était universellement répandu en Chine, et il n'était pas rare de voir des jeunes filles prendre ce plaisir.

  • b-facebook
  • Twitter - Black Circle