L'acupuncture

L'acupuncture et la moxibustion (zhēn jiǔ 针灸) constitue une composante importante de la médecine chinoise.  L'acupuncture est la thérapeutique qui a le plus retenu l'attention des Occidentaux, car la plus originale par rapport aux autres traditions médicales. Son efficacité est reconnue par l'OMS (l'Organisation Mondiale de la Santé). Elle consiste en l’insertion superficielle d’aiguilles extrêmement fines dans des zones anatomiques très précises nommées “points d’acupuncture”. Le but est de stimuler des processus physiologiques, d’induire des impulsions thérapeutiques afin de rétablir le bon fonctionnement du corps. Quant à la moxibustion, elle consiste à faire chauffer lentement des feuilles d'armoise, Folium Artemisiae Argyi (ài yè 艾叶 en chinois), sur une zone du corps ou un point d’acupuncture. Cette herbe sèche peut se positionner sur le manche d’une aiguille d’acupuncture, ou s’utilise sous forme de petits cônes de la taille d’un grain de riz (moxibustion japonaise), ou encore de plus gros cônes que l’on place, par exemple, sur une tranche de gingembre frais. Les effets de la moxibustion sont agréables et particulièrement puissants pour la fatigue, les faiblesses ou les douleurs.

Comment se déroule une séance d'acupuncture ?

Lors d'une séance en acupuncture, des vêtements amples et confortables sont appropriés, car se sont surtout les bras et les jambes auxquels il faut pouvoir accéder (bien que l'abdomen ou le dos peuvent être puncturés). La stimulation de zones spécifiques sur ou sous la peau affecte le fonctionnement de certains organes et canaux énergétiques dans le corps. Cependant, ces zones peuvent ne pas être proches de la partie du corps où le problème est rencontré. Par exemple, si une personne souffre de maux de tête, des aiguilles peuvent être insérées sur ses pieds ou ses mains. Si une personne souffre d'une douleur au bras, il est fort probable que ce soit la jambe qui soit puncturée (liée à la douleur par la connexion des canaux), afin de pouvoir mobiliser le bras. Lorsque la douleur a diminué d'au moins 50 % et que l'amplitude de mouvement s'est améliorée, les aiguilles sont laissées en place environ 3/4 d'heure (l'idéal).

Il existe des centaines de points d'acupuncture, et le praticien utilisera une sélection de peut-être quatre ou douze points pour chaque séance, et certainement encore beaucoup moins s'il s'agit d'une douleur (parfois une seule aiguille !). Il est courant qu'au cours des séances de suivi d'autres points soient sélectionnés.

Habituellement, la personne est puncturée allongée confortablement sur une table de soins, mais parfois il est plus approprié qu'elle soit assise (en cas, par exemple, d'une douleur à l'épaule).

Allongée ou assise, la personne puncturée peut dormir ou simplement se relaxer et laisser ainsi les aiguilles agir. Si elle le désire, elle peut amener sa propre musique relaxante et l'écouter dans son lecteur MP3.

L'acupuncture peut être complétée par la moxibustion, qui sert à réchauffer les points d'acupuncture, afin d'encourager l'énergie du corps à circuler.

Est-ce que l'acupuncture fait mal ?

La peur de la plupart des personnes vient de l'expérience avec les aiguilles hypodermiques beaucoup plus grandes et pénibles utilisées pour les injections ou le prélèvement sanguin. Stériles et jetables (une fois retirées, elles sont  traitées en tant que déchets médicaux), les aiguilles d'acupuncture sont considérablement plus fines et plus souples et ne sont pas conçues comme les aiguilles creuses. L'insertion de l'aiguille à travers la peau est quasiment indolore. Une fois l'aiguille insérée, elle est manipulée doucement jusqu'à ce que l'énergie (qì 氣) soit ressentie. Les sensations d'acupuncture varient en fonction de l'endroit où l'aiguille est placée sur le corps ; chaque point d'acupuncture à sa "personnalité" (voir qu'est-ce qu'un point d'acupuncture ? dans le blog) et il est normal que la personne puncturée ressente certaines d'entre elles : fourmillements, distension, lourdeur, engourdissement, chaleur, froid, rougeur, etc. autour du point ou le long du canal. C'est le signe d'une bonne activité thérapeutique. En outre, si la personne est malade ou en période de cycle menstruel, il peut être plus sensible. Si elle est sensible, le praticien peut changer l'épaisseur de l'aiguille, ou elle peut faire des exercices de respiration pendant que les aiguilles sont insérées pour réduire la sensation. Dans l'ensemble, la plupart des personnes ne considèrent pas l'acupuncture comme étant douloureuse et, lorsque les obstacles mentaux sont éliminés, elles estiment que les avantages l'emportent sur tout inconfort.

Y a-t-il quelque chose que à savoir avant d'essayer l'acupuncture ?

L'acupuncture convient à tout le monde, y compris les enfants et les personnes âgées.

Cependant, il faut repousser sa consultation si on est affamé, ou au contraire si on a trop mangé, si on est en état d'ébriété, si on est épuisé, excessivement fatigué ou excessivement faible.

Faut-il croire à l'acupuncture pour qu'elle fonctionne ?

Un grand NON ! L'acupuncture fait partie d'un système médical plusieurs fois millénaire qui s'est fondé sur l'expérimentation. Ce qui a fonctionné pendant plus de 3 000 ans, fait encore et toujours aujourd'hui ses preuves auprès du quart de la population mondiale, et sur tous les continents. En outre, elle fonctionne aussi bien sur les animaux que sur les bébés pour lesquels la croyance n'est pas impliquée dans l'acte thérapeutique !

Est-ce que l'acupuncture engendre des effets secondaires ?

De même que le massage ou les mobilisations ostéo-articulaires, l'acupuncture peut parfois entraîner le lendemain et/ou le sur-lendemain une aggravation des symptômes. Mais c'est souvent bon signe ; passé ce délai, l'amélioration suit généralement ce genre de réactions.

De combien de séances a-t-on besoin ?

Comme en médecine occidentale, un suivi est souvent nécessaire pour obtenir un bon résultat. En outre, le nombre de séances dépend de la gravité, de la durée de la plainte et de ses propres objectifs en matière de santé. Les symptômes aigus ont des progrès davantage significatifs que les maladies chroniques ou dégénératives. En effet, la médecine chinoise rééduque le corps à fonctionner en harmonie, à un niveau énergétique. Il s'agit d'un apprentissage du corps sur le long terme, donc même si l'amélioration des symptômes est visible dès la première séance, cela nécessite d'effectuer plusieurs séances pour accumuler les résultats et apprendre à son corps à fonctionner correctement. Il faut savoir que plus les séances sont rapprochées, plus les résultats sont rapides et moins il y a besoin de séances. Il faut savoir aussi que certaines maladies ne peuvent être que contrôlées ou atténuées, et que si on peut remédier à certaines d'entre elles en 1 à 3 séances, d'autres demandent plusieurs "séries" de puncture.

Même après avoir obtenu les résultats souhaités pour une situation aiguë, beaucoup de personnes choisissent de continuer à traiter les autres déséquilibres moins sévères et d'améliorer leur santé globale. La médecine chinoise est tout aussi thérapeutiques que préventives ; on n’a donc pas besoin d’être malade pour consulter un praticien de médecine chinoise !

Est-ce que les effets de l'acupuncture sont durables ?

Oui, les effets sont durables dans la majorité des cas. Toutefois, pour obtenir les meilleurs résultats, il faut respecter un nombre de séance adéquat. Certaines pathologies nécessites également plusieurs séances par semaine.

  • b-facebook
  • Twitter - Black Circle