Lifiting par acupuncture et soins revitalisants

La beauté vient de l'intérieur. On ne peut pas viser la beauté sans être en bonne santé. Santé et beauté sont donc indissociables. La civilisation chinoise l'a compris depuis déjà plusieurs millénaires.

Bref historique de la cosmétologie chinoise

La quête de la beauté et de la longévité est universelle et a prévalu à travers les âges et n'est pas exclusive à notre monde moderne occidental. Si les premières preuves de la recherche de la beauté en Chine remontent à la fin de la Préhistoire à partir de parures trouvées et de matériaux supposés servir pour le maquillage, la cosmétologie médicale chinoise (appelée mĕi róng 美容 en Chine et dans la littérature chinoise) a une histoire bien documentée depuis la dynastie Qín (Qín cháo 秦朝) (221-206 AEC). Les médecins chinois ont été sollicités pour pratiquer l'acupuncture et la pharmacopée sur l'impératrice et les concubines impériales pour améliorer l'éclat naturel, retarder les signes du vieillissement et maintenir une apparence jeune et éclatante.

La Matière médicale de Shén Nóng (Shén Nóng Běn Cǎo Jīng 神农本草经), la première compilation de la pharmacopée chinoise, contient 43 références de cosmétologie à base de plantes. Le célèbre médecin chinois Sūn Sī Miǎo (孙思邈) (581-682) a inclus 105 formules ayant trait à la branche mĕi róng (美容) dans ses Prescriptions majeures de mille onces d’or (Qiān Jīn Yào Fāng 千金要方) et ses Prescriptions supplémentaires du Qiān Jīn [Yào Fāng]) (Qiān Jīn Yì Fāng 千金翼方). Lǐ Shí Zhēn (李时珍) (1518-1593), le grand docteur et scientifique de la dynastie Míng (Míng cháo 明朝) (1368-1644), a mentionné 270 médicaments à base de plantes cosmétiques dans son colossal compendium, le Compendium de la matière médicale (Běn Cǎo Gāng Mù 本草纲目). Des descriptions des conditions de peau liées à l'âge sont trouvées dans le classique fondateur de la médecine chinoise, le Classique interne de l’Empereur Jaune (Huáng Dì Nèi Jīng 黄帝内经). Dans ce texte, la relation entre l'amélioration de l'apparence et les organes internes (zàng fǔ 脏腑) et les canaux (jīng luò 经络) est expliquée. L'acupuncture, la moxibustion, le massage facial et les traitements anti-vieillissement, ainsi que des exercices de qì gōng (气功) et les recommandations diététiques y sont décrits.

L'acupuncture esthétique en Chine est aujourd'hui florissante depuis le boom économique et l'augmentation rapide du niveau de vie depuis les années 1990. Actuellement, un département de mĕi róng (美容) se trouve dans la plupart des hôpitaux et universités de Chine. L'utilisation de l'acupuncture à des fins cosmétiques a déjà attiré beaucoup d'attention dans le monde entier, alimentée par l'obsession culturelle actuelle d'avoir l'air jeune et l'engouement des célébrités pour cette thérapeutique.

Comment fonctionne la cosmétologie chinoise ?

Selon le Classique interne de l’Empereur Jaune (Huáng Dì Nèi Jīng 黄帝内经), les cheveux et la peau, y compris le teint, sont liés à l'état interne des organes (zàng fǔ 脏腑). Au chapitre 47 du Líng Shū (灵枢) on lit que « lorsque la peau est épaisse, le gros intestin est épais, lorsqu'elle est fine l'entraille aussi. Lorsque la peau est relâchée et le ventre gros, le gros intestin est relâché et long, si elle est serrée, l'intestin est court est spasmé. Lorsque la peau est douce et humide, le gros intestin est souple, si elle est relâchée et n'adhère pas aux muscles, l'intestin n'est pas souple ». Le poumon est en relation avec la peau. En tant que partenaire du poumon, le gros intestin affecte également la peau profondément et ainsi de nombreux points sur le canal du gros intestin sont utilisés pour traiter la peau du visage. Il y a des milliers d'années, les Chinois ont découvert que de nombreux canaux (jīng luò 经络) commencent ou se terminent sur le visage, ce qui justifie la relation entre la santé et l'apparence. Ainsi, les canaux (jīng luò 经络) et l'énergie (qì 气) jouent un rôle essentiel sur la peau et le teint : « quand le qì défensif (wèi qì 卫气) est harmonieux le muscle est confortable, les ongles et tondons sont souples, la peau est souple et les pores sont denses » (chapitre 47 du Líng Shū 灵枢). Nous pourrions donner encore beaucoup d'exemples tant la littérature médicale chinoise est riche de son expérience.

Ainsi, en accord avec la philosophie de mĕi róng (美容), les praticiens modernes de l'acupuncture cosmétique considèrent une dysharmonie entre le yīn et le yáng, les cinq mouvements/éléments (wǔ xíng 五行) dans les organes (zàng fǔ 脏腑), les canaux (jīng luò 经络), le qì (气), le sang et les liquides organiques comme étant la source de la plainte du patient. En effet, les déséquilibres énergétiques se reflètent sur le visage sous la forme de rides, de perte de tonus musculaire, de vieillissement précoce, de diminution de l'élasticité de la peau, de problèmes de peau (tel que l'acné), d'un aspect desséché, etc., ou sur le corps sous la forme de varices, cellulites, vergetures, surpoids, etc.

Par exemple, une personne présentant un manque de tonus musculaire, ou un affaissement des muscles du visage a souvent des troubles abdominaux, des selles molles, et possiblement une lourdeur des membres ; tout ce qui peut être lié à une déficience de l'énergie de la rate avec de l'humidité. Traiter la rate (du point de vue de la médecine chinoise – qui est énergétique) peut résoudre les allergies et, en même temps, traiter les troubles abdominaux, les selles molles et la lourdeur des membres, voire, sur le plan psychique, l'anxiété qui peut aussi être associée. Les résultats esthétiques visibles sur le visage sont donc générés à partir du traitement de la racine (bén 本) et de la branche (biāo 标), reflétant l'amélioration de la santé globale obtenue simultanément.

Ainsi, que ce soit pour effacer les rides du visage, tonifier les muscles du visage, réduire les poches sous les yeux, re-sculpter les contours le long des joues et de la mâchoire et rajeunir un teint flétri, les signes du vieillissement, tout cela reflète un déséquilibre interne plus profond. Notre objectif en tant que praticien de médecine chinoise est de vous aider à vivre en meilleure santé et plus heureux.

Comme pour l'acupuncture classique, les points sont choisis en fonction de la façon dont un individu manifeste son processus de vieillissement ou ses déséquilibres énergétiques de santé. L'implantation d'aiguilles filiformes extra-fines d'acupuncture à des endroits précis du visage ou du corps va provoquer une réaction naturelle de celui-ci en mobilisant le sang et l'énergie (qì 气) et en activant les tissus cutanés, sous-cutanés et musculaires. Une des nombreuses explications des divers mécanismes par lesquels fonctionne l'acupuncture est qu'avec l'insertion de l'aiguille, le corps reçoit un microtraumatisme. Le processus de guérison naturel du corps stimule la production de collagène où l'aiguille a été insérée. La régénération du derme et de l'épiderme produit de nouvelles protéines de collagène et d'élastine. Le nouveau tissu cutané apparaît ensuite plus jeune. L'action sur la microcirculation vasculaire et la mobilisation des énergies superficielles vont entraîner un effet immédiat avec amélioration notable du teint, de la texture de la peau et de la tonicité du visage. Ces différents mécanismes vont permettre d'obtenir une amélioration générale de l'état de la peau, du tonus musculaire du visage et une diminution réelle des marques de son vieillissement, ceci de manière très naturelle et se renforçant à chaque séance.

Que peut-on attendre de la cosmétologie chinoise ?

 

Un rapport de 1996, paru dans Zhang, Q. et Zhu, L. « Meridional Cosmetology : Report of 300 Cases with Discussion of Underlying Mechanism », The International Journal of Clinical Acupuncture, (1996), p. 401-405, indiquait que sur 300 cas traités en Chine avec l'acupuncture faciale cosmétique, 90 % avaient des effets marqués avec un traitement. Ces effets incluaient l'amélioration de l'élasticité des muscles du visage et de la coloration de la peau (éclat du visage), la réduction des rides ainsi qu'un rajeunissement générale du corps, et pas seulement du visage.

 

Bien que l'acupuncture esthétique puisse faire paraître cinq à quinze ans plus jeune, ses effets varient en fonction de l'état antérieur et du mode de vie du patient. Quoi qu'il en soit, les résultats apparaissent dès la première séance (la consommation excessive d’alcool, qui relâche énormément les muscles et les tissus, réduit fortement les résultats). Les effets de l'acupuncture étant cumulatifs, les résultats continuent à progresser tout au long du traitement. Les ridules peuvent être éliminées tandis que les rides plus profondes ont tendance à diminuer considérablement. Le stress visible et les expressions habituelles du visage fondent, les poches sont éliminées, le teint uniformisé. En équilibrant l'énergie (qì 气), le sang, les fluides et le yīn et le yáng, le corps est mis en équilibre et le processus de vieillissement et ses causes sont ralentis, stoppés ou même inversés. C'est cet équilibre énergétique retrouvé qui, en agissant sur le sang et en activant les tissus cutanés, sous-cutanés et musculaires, va permettre d'obtenir une action durable, naturelle et en profondeur sur les tensions du visage, les plis d'expressions, l'élasticité, la tonicité et la fermeté de la peau, la régénération du collagène et des cellules, et d'éliminer les toxines. Que la peau soit grasse, sèche, mature, mixte ou sensible sous l'effet des aiguilles elle retrouve énergie et équilibre.

L'acupuncture esthétique est une excellente alternative pour la chirurgie esthétique. Elle est bien moins coûteuse que la chirurgie esthétique et, surtout, elle ne change pas l'expression faciale (c'est un lifting naturel), car ne présente aucun risque de défiguration ou d'effets secondaires autres que des ecchymoses (rares, mais possibles). En outre, elle n'utilise pas de procédures cosmétiques potentiellement dangereuses telles que le Botox®.

 

À partir de 25/30 ans, la cosmétologie chinoise peut être utilisée pour prévenir – ralentir le vieillissement – et, à partir de 40/45 ans, elle peut être utilisée pour corriger. Son mode d'action explique qu'elle peut être utilisée à tout âge avec une efficacité adaptée à chaque période de vie. S'il s'agit de lifting, par exemple, l'acupuncture sera d'autant plus performante dans son rôle de protection du visage contre les signes de vieillissement si elle est commencée tôt, mais aussi pour la santé en générale et l’homéostasie biologique.

Quels sont les champs d'application de la cosmétologie chinoise ?

La Médecine chinoise résout les problèmes cosmétiques en respectant trois étapes :

  1. équilibrer les énergies du corps à l'origine du problème,

  2. traiter le problème localement,

  3. changer le régime et le mode de vie des patients qui ont initié le déséquilibre.

Ainsi, elle peut être utilisée pour :

  • les cernes,

  • la flaccidité,

  • les poches sous les yeux,

  • les tâches,

  • les cicatrices,

  • les chéloïdes,

  • la peau grasse,

  • l'acné et les cicatrices de l'acné,

  • les rides et les traits d'expression,

  • la calvitie,

  • l'hyper/hypopigmentation,

  • les vergetures,

  • la cellulite,

  • le rajeunissement du visage,

  • la perte d'élasticité,

  • le surpoids et l'obésité,

  • etc.

 

Comment se déroule un traitement ?

 

Le nombre et la fréquence des séances sont variables suivant l'âge et l'état de la peau, ainsi que de vos objectifs et de la partie du corps que vous désirez traiter. Généralement, une cure de base pour traiter des rides du visage et redonner de l'éclat au teint se compose de six traitements, idéalement répartis sur trois semaines. Initialement, il est préférable de faire plus de traitements plus rapprochés. Pour la pérennité des résultats, une séance par mois à trois à quatre séances d’entretien par an sont préconisées. Si cependant vous arrêtez, l'acquis se conserve, vous perdez simplement les bénéfices préventifs.

 

Une séance dure environ une heure trente à deux heures. Les bénéfices esthétiques sont généralement observés lors de la première séance chez la plupart des personnes. Les avantages de l'acupuncture sont cumulatifs et ont tendance à devenir significativement plus perceptibles et durables à mi-chemin de la série.

Après le traitement initial, des séances d'entretien administrées de façon saisonnière ou mensuelle prolongeront les résultats pendant de nombreuses années. La durée des effets est difficile à connaître et dépendra de la qualité et de la quantité des traitements effectués ainsi que de l'âge, du style de vie, de l'état émotionnel et de votre santé interne. En effet, les résultats sont amplifiés lorsque l'acupuncture esthétique est accompagnée d'un régime équilibré. Le chapitre 3 du Classique interne de l’Empereur Jaune (Huáng Dì Nèi Jīng 黄帝内经) nous dit justement que « si les saveurs sont équilibrées dans l'alimentation, l'organisme entier obtient une bonne source de nutrition, et les tendons, les os, les énergies, le sang, la peau seront dans les conditions normales, pouvant mener à une longue vie. » 

Les contre-indications à la cosmétologie chinoise

Tout le monde peut bénéficier de l'acupuncture esthétique, mais celle-ci est contre-indiquée dans certaines situations, comme :

  • en cas de cancer,

  • en cas de troubles cardiaques,

  • en cas de personne hémophile,

  • en cas de personne très sujette aux ecchymoses,

  • en cas d'hypertension artérielle,

  • en cas de diabète,

  • chez les personnes migraineuses,

  • en cas de personne diagnostiquée séropositive,

  • en cas d'une personne ayant eu une hépatite,

  • pendant la grossesse,

  • lors d'une maladie aiguë ou chronique et grave,

  • en cas de personne asthmatique,

  • en cas de rhume ou de grippe,

  • en cas de réaction allergique aiguë,

  • en cas d'épidémie d'herpès aiguë.

  • b-facebook
  • Twitter - Black Circle