La diététique chinoise

La médecine chinoise enseigne qu'une alimentation équilibrée assure notre santé physique, mentale et spirituelle. D'un autre côté, de mauvaises habitudes alimentaires diminueront notre bien-être et notre énergie. Les Chinois sont beaucoup plus conscients de leur alimentation que de nombreux Occidentaux.

 

Les Chinois nous enseignent que les aliments ont des qualités uniques :

  • aliments pour la longévité,

  • aliments pour les refroidir,

  • aliments pour les réchauffer,

  • aliments pour équilibrer leur yīn et leur yáng.

 

Ainsi, ils ont découvert que la nourriture n'est pas seulement un plaisir agréable, mais aussi une source de bonne santé. Il existe un ancien dicton en médecine chinoise selon lequel « la nourriture et les médicaments proviennent de la même source ».


Une approche énergétique

En Occident, la théorie de la nutrition se focalise sur les effets de l'alimentation et sur l'analyse quantitative et analytique. La catégorisation des aliments est basée sur des composants alimentaires importants tels que les glucides, les graisses, les protéines, les vitamines, les minéraux et les oligo-éléments. Les conseils diététiques chinois sont différents de la nutrition occidentale. C'est plus holistique. Bien que les praticiens de la médecine chinoise comprennent l'importance des glucides, des protéines et des graisses, des vitamines et des minéraux, ils comprennent également que l'équilibre des proportions des aliments et le goût et la température des aliments font partie du concept global de la santé alimentaire.

L'Extrême-Orient a un autre point de vue. La théorie se focalise suit le concept qualitatif et holistique du yīn et du yáng et illustre comment la nature et la saveur des aliments et des herbes médicinales influencent le corps. Pour faire un parallèle, Hippocrate et Hildegard von Bingen utilisaient des approches également qualitatives, plus énergétiques. Ils ont utilisé le régime alimentaire comme une moyen thérapeutique important et peu coûteux pour le maintien de la santé et le traitement des maladies.

La classification proposée par la médecine chinoise se base sur une expérience pluri-millénaire basée sur l'observation.

Principaux aspects des aliments

Ces principaux aspects proviennent des fondements théoriques de la médecine chinoise. Un de ces aspects importants consiste à choisir des aliments à une température et une saveur correctes. Ce sont des secrets bien cachés de l'Occident.

 

Commençons par regarder la fascinante zone de température. La cuisine chinoise à son meilleur montre comment associer des aliments chauds, neutres et frais. Certains aliments sont plus frais dans leur composition et d'autres sont plus chauds. Cela ne dépend pas du fait que les aliments aient été chauffés ou congelés, mais plutôt de leur nature intrinsèque. Les aliments sont divisés ainsi :

 

  • nature : chaud, tiède, neutre, frais, froid.

Souvent associées, la nature et la saveur sont les propriétés principales d'un aliment dans la diététique chinoise et permettent de décrire leur effet sur le corps :

 

  • saveur : doux, piquant, acide, amer, salé.

L'aspect préventif de la diététique chinoise peut se concentrer uniquement sur la nature ou la saveur des aliments. Mais la thérapie par l'alimentation doit être basée sur un bilan énergétique établi par un praticien de médecine chinoise qui considère davantage d'aspects des aliments, tel que leur tropisme :

  • tropisme (canaux destinataires) : Rate (Rte), Estomac (E), Poumon (P), Gros Intestin (GI), Reins (Rn), Vessie (V), Foie (F), Vésicule Biliaire (VB), Cœur (C), Intestin Grêle (IG).

Classification des aliments

Vous trouverez ci-dessous un tableau de plus de 500 aliments pour connaitre leurs natures, saveurs et tropismes, ainsi que d'autres informations utiles.

’’ – Manger des aliments ou traiter les maladies avec des plantes découlent du même principe : bien adaptés, ils favorisent les organes de l'être humain, préviennent et guérissent les maladies et protègent la vie ; inadaptés ils blessent les organes, aggravent les maladies et entraînent la mort.

Huang Gang Xiu, Ben Cao Qiu Zhen (v. 1769-1772)

  • b-facebook
  • Twitter - Black Circle